RSS

Quel est votre conseil à ceux qui ne se préoccupent que des réfutations ? – Muhammad Bazmoul

24 Avr

Quel est votre conseil à ceux qui ne se préoccupent que des réfutations ?

Par Cheikh Mohamed Bazmoul


Question : Quel est votre conseil aux étudiants en science qui font prédominer les réfutations à l’enracinement scientifique et à la connaissance des bases de la science ?

Réponse :  L’étudiant en science doit savoir que les livres de réfutations font partie de la méthodologie des salafs dans l’écriture, et les savants possèdent trois méthodes dans les réfutations :

La première méthode dans les réfutations est d’écrire un livre en réfutation à un individu précis, comme le livre de réfutation sur Bichr al-Mirrissi, ils (les savants) réfutent une personne précise.

La deuxième méthode est d’écrire un livre de réfutation sur un sujet en rassemblant tout ce qui concerne ce sujet, comme le livre de l’imam al Bukhary « Khalq af’al al-‘ibad », ainsi que son livre « Raf’ou al-yadain » et le livre de l’imam Mouslim et de l’imam Ahmed « Kitab al achriba…. »

La troisième méthode
est de réfuter les contradicteurs au sain d’un livre éclaircissant le minhaj général, et cette voie est celle empruntée par l’imam al Bukhary, l’imam at-Tirmidhi, l’imam Abou Daoud et autres. Par exemple, le livre de l’imam al Bukhary « al-Jâmi’ as-Sahih », dans le chapitre lié à la foi, il a mentionné des chapitres en réfutation aux mourjia et aux khawarij, dans le chapitre lié à la science, il a mentionné un chapitre sur la réfutation de telle et telle chose, dans les chapitres liés au fiqh il réfute également certaines personnes, et ce dans un minhaj général.

Les livres de réfutation selon ces trois méthodes sont donc profitables à la personne, mais la situation mentionnée dans la question est celle d’une personne qui ne se préoccupe que des réfutations sans porter d’importance aux autres chapitres de la science, ni à l’étude des règles des adorations dont il a besoin ! Il se consacre aux réfutations, aux livres de réfutations et n’apprend pas à faire ses ablutions, ni comment prier et  jeûner, il est ignorant concernant ces choses.

Je dis donc : si l’engouement de la personne atteint ce stade, c’est une chose blâmable. Cependant ô mon frère, je t’ai mentionné les trois méthodes de réfutation, donc qui t’empêche d’étudier le livre de Bukhary, celui d’Abou Daoud, les sunan ou autres parmi les livres dont leurs contenus comportent des réfutations. Tu étudies dans ces livres ce dont tu as besoin dans ta religion, dans la manière de te comporter avec Allah et avec Ses créatures, et tu étudies également les réfutations, ceci est une bonne chose. Donc si tu es capable de faire cela, qui t’empêche d’être assidu à un cours scientifique dans lequel tu étudies ce dont tu as besoin dans ta religion tout en portant de l’intérêt aux réfutations ?

Je connais certaines personnes qui n’ont d’engouement que pour les réfutations, et finalement nous ne pouvons pas le recommander, certes c’est un salafi au minhaj authentique, mais il fait partie des gens du commun, et ceci est un problème, par Allah ! Donc il faut obligatoirement ô toi l’étudiant en science que tu prennes soin d’étudier ce dont tu as besoin pour tes adorations envers Allah. Et cela n’est pas un mépris des livres de réfutation, car par Allah, et je parle de ma propre personne, par Allah je n’ai réussi à comprendre certains sujets scientifiques qu’à travers les livres de réfutations. Pour quelle raison ? Car le livre de réfutation  te présente le sujet en mentionnant les différents avis avec leurs preuves et leurs réfutations, puis il mentionne l’avis authentique, cela m’apporte donc un discernement sur le sujet que je comprends donc.

Le Coran est un livre rempli de réfutation, et parmi les noms du Noble Coran « al Fourqane (le discernement) », car il discerne entre le vrai et le faux. Il réfute et éclaircit le faux tout en expliquant les règles de la législation.

Le chemin authentique est donc de rassembler entre ces deux voix, entre l’étude de la science légiférée qu’il t’est obligatoire d’étudier, et il n’y a pas de mal à ce que tu portes également de l’intérêt aux réfutations. Mais la voix que tu suis actuellement en ne connaissant que les réfutations finira par faire de toi une personne du commun sans que tu ne t’en rendes compte. Tu crois avoir de la science alors qu’en réalité ce n’est pas le cas, tu ne sais n’y faire les ablutions, ni la prière…

Cependant, ne comprends pas de ma parole que je sous-estime les réfutations, non ! Les réfutations sont importantes, mais tu dois étudier ces deux choses. Surtout les sujets sur lesquels des savants reconnus pour la science et la sunna ont fait des réfutations sur des choses présentes et dont tu crains  la fitna pour ta personne.

Et Allah est plus savant.

L’audio : ici 

Source : http://forum.daralhadith-sh.com/discussion/1072/quel-est-votre-conseil-a-ceux-qui-ne-se-preoccupent-que-des-refutations

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :