RSS

Archives Mensuelles: novembre 2014

Insulter, se moquer, rabaisser les dou3at Salafis (ou non)!!! Shaykh Muhammed Aman Al Jami

Publicités
 
 

Lire les ouvrages de croyance des sectes égarées – Cheikh ar-Rajihi

Question : Qu’en est-il de lire les ouvrages de croyance des sectes égarées afin de connaître leurs divergences par rapport aux Gens de la Sounnah ? Plus particulièrement pour ce qui est du dogme des Chiites afin de percevoir leurs erreurs et d’y répliquer ?

Réponse : Il n’est pas permis de lire les ouvrages des gens de l’innovation, si ce n’est pour les gens de science et de savoir, aptes à pouvoir répliquer. Il serait permis alors dans ce cas de lire les ouvrages de croyance des Chiites, des Ach’arîtes, des Mou’tazilîtes et autres qu’eux. Mais si les personnes n’ont pas la science nécessaire, cela n’est pas permis. Car cela peut avoir des conséquences et être une cause d’égarement pour eux.

Pour les étudiants en science capables, il n’y a pas de mal. L’étudiant qui a la science, et qui a la capacité de discerner entre le vrai du faux, qui a la capacité de répliquer contre les gens de l’innovation, il n’y a pas de mal. Le commun des gens ne doit pas le faire. Le commun des gens doit étudier la croyance des Gens de la Sounnah et du Groupe, et ils ne doivent pas étudier une autre croyance, car cela peut les perdre.

[ Source : Fatâwa du SHeikh ‘Abdel-‘Azîz ar-Râdjihî : http://shrajhi.com –  traduit par manhajulhaqq.com ]

 
 

La sincérité dans l’apprentissage de la science – Saleh Aal Ach-Cheikh

Son excellence SHeikh Sâlih Âli ash-SHeikh (Qu’Allâh le préserve)  a dit :

« La sincérité dans la recherche de la science consiste à ne vouer les choses que pour la Face d’Allâh – ’Azza wa Djal, et non au bénéfice d’un quelconque avantage ou bien de ce bas-monde. L’intention de base doit-être de vouloir lever en soi l’ignorance que l’on a des choses.

Read the rest of this entry »

 
 

Les Ouvrages de Ibn Taymiyyah et Ibn al-Qayyîm – Al-Uthaymin

Cheikh Muhammad ibn Uthaymin a dit dans Fatâwa Noûr ’ala ad-Darb (2/60)

Notre point de vue est que c’est un des meilleurs livres qui soit, car il est d’un savant jurisconsulte, un guide avéré. Nous encourageons l’auteur de la question, ainsi que quiconque qui nous écoute dans l’encouragement que nous portons, que les ouvrages de SHeikh al-Islâm Ibn Taymiyyah (rahimahullâh) ainsi que les ouvrages de son élève Ibn al-Qayyîm, comportent un bien énorme, de la bénédiction et une science abondante que l’on ne trouve pas ailleurs ; basés sur des preuves avérées, des règles élaborées tirées du Coran et de la Sounnah. Il n’y a pas d’équivalent à ces ouvrages, à ce que je sache. Ô toi qui recherches la science, puise de ces livres.

[ Source : Manhalulhaqq.com ]
 

A ceux qui disent de ne pas suivre les Madhahib (ecoles juridiques) – Cheikh al-Fawzan

 
 

Les 4 écoles de jurisprudence ne rentrent pas dans la divergence blamable – Al Fawzân

 
 

Conseil de Shaykh Al-Fawzan aux étudiants en science qui débutent

Question : Quel est votre conseil pour les étudiants qui débutent [dans la science] ?

Réponse : Mon conseil pour les étudiants en science qui débutent (al-mubtadi’în), est qu’ils étudient auprès de savants (‘ulémâ) dignes de confiance dans leur ‘Aqîdah, leurs connaissances et leurs conseils, et qu’ils commencent par les petits livres résumés disponibles dans les différentes sciences (ulûm) Read the rest of this entry »